En 2015, de nombreux acteurs du champ artistique et culturel se sont réunis à l’Echo system à Scey-sur-Saône en janvier, puis à Paloma (scène de musiques actuelles) à Nîmes, en mars, lors des rencontres professionnelles de la FEDELIMA, et enfin à Art’Cade (scène de musiques actuelles) à Sainte-Croix Volvestre situé en Ariège en juin dernier. Ces rencontres ont confirmées les enjeux de décloisonnement et les solidarités à construire, dans une approche territoriale plutôt que sectorielle pour les acteurs artistiques et culturels. « Penser ensemble l’avenir de nos projets culturels en milieu rural, c’est penser le développement de nos territoires ruraux, c’est accompagner leurs mutations et y insuffler les valeurs d’éducation populaire, de citoyenneté et de solidarité qui nous animent. »

 

 

ruralité_gare_300

C’est dans ce sens que la Gare de Coustellet a le plaisir d’accueillir ce séminaire de réflexion en ouverture de l’année de ses 20 ans. Parce que depuis 20 ans, la Gare explore et expérimente en tentant de faire AVEC, de créer des passerelles entre la culture, l’éducation, le social, l’agriculture, l’environnement… Ces rencontres sont l’occasion d’un moment privilégié d’échange et de réflexion entre des projets culturels venus de toute la France qui animent des territoires à dominante rurale, des réseaux professionnels, des chercheurs, des élus, des techniciens et une diversité d’acteurs locaux du Luberon, associations culturelles, centres sociaux, collectifs d’agriculteurs, établissements scolaires… Des rencontres pour partager et construire ensemble d’autres mondes possibles.

Télécharger (PDF, 1.09MB)


Quelques photos des Rencontres...


Le livre blanc de Miene Mathon

Télécharger (PDF, 4.49MB)